NGT39-1-03
1959
La flexure axiale de la driva et quelques problemes structuraux des caledonides scandinaves
39
1
25-74

Pour bien saisir la portée des problèmes exposés dans ce rapport, il est utile de les placer dans leur cadre. Celui-ci est plus large que la description régionale; il fait partie des principes de base des recherches tectoniques. C'est dans ce but que nous esquisserons d'abord brièvement ce cadre; nous essaierons ensuite de situer les recherches dans cet ensemble et nous en dégagerons quelques résultats en utilisant les principes d'interprétation exposés. Cette esquisse du cadre est nécessaire parce que les même objets prennent une signification différente suivant l'angle de vision. Cette signification influence, entre autres, aussi la terminologie, de sorte qu'une expression peut avoir un sens différent suivant le point de vue de l'auteur. Il est donc nécessaire de définir ce point de vue.

Pour arriver à des règles générales sur la genèse des chaînes de montagne, on a comparé des segments, soit du même âge, soit de divers âges.

On peut les comparer de plusieurs manières; ou bien d'une façon globale (les Alpes, les Pyrénées, les Appallaches, etc.) ou alors, on peut choisir différents points de vue: la nature de leurs matériaux, leur anatomie, leur cinématique, leur direction, leur évolution et d'autres aspects particuliers. La genèse et l'évolution sont naturellement les points les plus hypothétiques parce que les points à comparer ne sont pas des données immédiates, mais déjà des déductions à un degré supérieur.